Ici, la vidéo n’est que transmission. Qu’il s’agisse de former vos clients, vos partenaires ou vos équipes, il n’est pas rare d’avoir recours à la vidéo pour faciliter un traitement quantitatif et répétitif d’un modus operandi ou d’un savoir en particulier.

Ses différentes formes les plus connues sont assez basiques :

Le MOOC – Massive Open Online Course – est une interface qui regroupe des formations en lignes pour le plus grand nombre. En français, on utilise aussi l’acronyme FLOT pour Formation en Ligne Ouverte à Tous. Dans les faits, c’est un concept réutilisé par les entreprises afin de former leurs employés ou leurs partenaires. Vous n’aurez pas seulement besoin d’une vidéo, mais de plusieurs, puisqu’il est question d’un cursus.

Il peut s’agir de transmettre des valeurs et contingences de votre organisation, afin de préparer l’intégration de nouvelles recrues, comme il peut s’agir de former à un nouveau processus nécessaire aux activités, ou à transmettre un savoir correspondant à un produit type qu’il faut pouvoir maitriser. Bref, quelle que soit la raison, c’est donc une formation partielle ou complète intégrée à une interface dédiée, en intranet ou via un prestataire web déterminé. Attention également, le prestataire vidéo n’est généralement pas en mesure de vous mettre en place l’interface web dédiée. Ce sont deux métiers différents, qui peuvent se retrouver chez un même prestataire dans certains cas mais qui en général nécessitent de faire travailler deux entreprises, chacune spécialisée dans son domaine. Pour peu que vos équipes informatiques soient en mesure de gérer une telle intégration, vous n’aurez alors besoin que de la partie vidéo en externe.

Les tutos, diminutifs fainéants de tutoriels, sont plus spécifiques. Ils peuvent exister de façon unitaire ou en groupe, être diffusé en interne comme en externe et vient expliquer un fonctionnement technique. En soit, un tutoriel peut faire partie d’un MOOC. Sa principale distinction vient du fait qu’il doit pouvoir exister seul et répond, en une seule fois, à un besoin de transmission particulier. Il peut évidemment être complété, détaillé, repris, mis à jour. Mais à l’instant T de son utilisation, il vient accompagner un besoin particulier pour une action donnée.

Tout comme le MOOC, le tuto peut aussi avoir des vertus marketing. C’est alors l’occasion de démontrer la puissance d’une solution, l’efficacité d’un produit, de transmettre un savoir pour améliorer l’image de marque dans votre secteur d’activité … Tout ce qui vous rend visible et crédible tout en rendant service est quelque chose de particulièrement efficace.

Ci-dessous un épisode d’une série de tutos conçue par nos soins, qui mèle une incarnation de la marque (une personne à l’image) accompagnée de motion designs figuratifs.

Quant au mini documentaire, il est question d’une vidéo pédagogique plus contemplative et moins technique, qui va traiter d’un sujet en particulier pour en donner les clefs. Il se détache du Tuto dans le sens où il ne transmet pas –ou moins – de savoir matériellement concret et exploitable dans les activités professionnelles du quotidien. Mais il est là pour apporter plus de sens et de compréhension dans des domaines spécifiques. Il partage par ailleurs les valeurs de l’entreprise dans sa volonté de vouloir enseigner, transmettre, étendre le savoir de ses employés et clients. Il peut aussi prendre la forme d’une étude de cas narrative qui permettra aux différents postes concernés d’en récupérer une certaine expérience. C’est un support idéal pour étendre l’univers de l’entreprise et dégager de nouveaux horizons avec bienveillance.